école Marie de l'incarnation

maternelle et élémentaire

école sainte marguerite

maternelle et élémentaire

Collège Saint Etienne

Lycée Sainte marguerite

Lycée général et technologique
Enseignement supérieur

Accueil Lycée Sainte Marguerite Erasmus+

Erasmus+

Lycée Sainte Marguerite

LOGO-ERASMUS

 

DECLARATION EN MATIERE DE STRATEGIE ERASMUS


LYCEE SAINTE MARGUERITE

 

N° Charte : 271912-EPP-1-2018-1-FR-EPPKA1-ECHE
Extrait du dossier de candidature « rubrique D »
Charte acceptée par Bruxelles le 02.11.17


Le Groupe Saint François d’Assise, composé d’une école primaire, d’un collège, d’un lycée et d’un enseignement supérieur a toujours encouragé le développement des projets à l’international. Par exemple, dès le primaire, l’anglais est enseigné, des élèves américains vont prochainement être reçus, et les élèves de CM2 vont aller à Londres cette année. Au Collège, de nombreux voyages scolaires sont réalisés : Espagne, Angleterre, Irlande. En ce qui concerne le lycée et l’enseignement supérieur, un projet est en cours avec une université du Mexique : échanges avec un enseignant via visioconférence, souhait d’un déplacement à venir et accueil d’un groupe d’étudiants au printemps prochain. Parallèlement, un projet de partenariat avec un lycée de Caroline du Nord se met en place : des élèves seront prochainement reçus dans nos classes.

 

En ce qui concerne les étudiants inscrits en BTS Commerce International, le lien avec l’ouverture à l’international est évident. En effet, leur stage à l’étranger fait partie intégrante de leur cursus de formation. Cette mobilité sortante est réalisée dans le pays de choix de l’étudiant mais l’équipe enseignante est là pour faire découvrir tous les possibles qui s’offrent aux jeunes. Les pays partenaires et du programme sont tous intéressants et différents à la fois, ils ont chacun leur patrimoine, leur histoire, leur gastronomie, leurs manifestations culturelles, leur géographie, leurs habitudes managériales…source de découvertes et d’enrichissement personnel, linguistique, professionnel. Il apparaît clairement que l’Europe offre un vivier de stages pertinents pour nos étudiants. La proximité géographique est un atout, notamment pour nos étudiants qui n’ont pas encore connu d’expérience à l’étranger, cela les rassure. Nous pensons que le programme Erasmus+ nous permettrait de sortir des sentiers battus et de découvrir de nouveaux horizons. Les établissements dont la formation trouverait un écho au sein de notre catalogue de formations pourront constituer un partenaire privilégié. Il s’agirait d’organiser la mobilité sortante des enseignants, des étudiants (formations et ou stage) et d’accueillir des participants mobiles. Nous comptons également sur la DAREIC de l’académie Orléans Tours pour nous aider à tisser un réseau de partenaires, établissements et ou entreprise. A titre d’exemple, nous essayons de lancer un projet vers des entreprises lettones qui souhaiteraient pouvoir accueillir quelques étudiants en stage. Par ailleurs, nous souhaitons mettre en place un partenariat avec le Cégep de la Pocatière (centre d’études collégiales de Montmagny au Québec). En effet, ce partenariat permettrait à nos étudiants titulaires d’un BTS de poursuivre à la fois leurs études vers un DEC (diplôme d’études collégiales), d’enrichir leur expérience internationale et faciliter leur intégration sur le marché du travail.

 

L’ouverture à l’international est incontournable de nos jours. La mobilité entrante et sortante est source d’enrichissement de chacun et sur tous les plans : professionnel, personnel, linguistique, culturel. Pour les étudiants, vivre une expérience de mobilité constitue un véritable tremplin pour leur poursuite d’études en cycle 2 et 3 et surtout, pour leur insertion professionnelle. Partir à l’étranger et ou recevoir des participants mobiles, est une opportunité pour les étudiants et le personnel de se découvrir, de murir et d’asseoir leur conscience d’être un citoyen européen, un citoyen du monde. C’est aussi comprendre qu’une langue étrangère constitue un outil de communication à part entière avec l’autre et que nos différences langagières, culturelles, nous apportent mutuellement des compétences et des ressources auxquelles nous n’aurions pas pensées sans les échanges, l’expérience et la rencontre. Notre établissement propose déjà des personnes ressources, des outils pratiques et technologiques, nous travaillons avec des organismes reconnus internationalement, nous dédions du temps pour échanger soutenir et promouvoir l’ouverture à l’international. Les enseignants souhaitent partager sur leurs pratiques pédagogiques, améliorer leur niveau en langues, transmettre des cours et en recevoir via visioconférence. Les étudiants pourraient bénéficier de ces partenariats pour réaliser une partie de leurs études à l’étranger, pour réaliser un stage et ou accueillir des étudiants entrants. Il s’agit pour tous d’évoluer tout au long de sa vie personnellement et professionnellement, d’augmenter son capital de connaissances, d’améliorer ses compétences linguistiques et techniques, et de se cultiver au contact de l’autre. Etre, devenir un citoyen européen, un citoyen du monde.

 

Les 5 priorités de la stratégie de modernisation du pôle enseignement supérieur :

1. Augmenter les niveaux de qualification pour former les diplômés et les chercheurs dont l’Europe a besoin : partir en stage à l’étranger pour les étudiants, c’est apprendre d’autres techniques managériales, développer des compétences techniques et linguistiques. La mobilité, qu’elle soit sortante ou entrante permet d’augmenter son capital de connaissances tout en développant un attachement à l’Europe.

2. Améliorer la qualité et la pertinence de l’enseignement supérieur : les mobilités entrantes et sortantes des étudiants et du personnel permettent d’échanger sur ses pratiques, de réfléchir à des axes d’amélioration, de trouver des solutions sur des points délicats du programme, de développer des compétences et un niveau linguistique suffisant favorisant l’insertion professionnelle des étudiants.

3. Relever la qualité grâce à la mobilité et à la coopération transnationale : établir des partenariats avec des établissements et ou des entreprises permettrait d’élaborer ensemble un cahier des charges du programme à suivre, de l’évaluation des étudiants, de la préparation de son accueil, de son accompagnement sur place. Sur du long terme, un cahier des charges qui s’affine et se précise dans un climat de confiance et en total transparence.

4. Activer le triangle de la connaissance : les 380 jeunes que nous formons, iront travailler en France, et beaucoup d’entre eux à l’étranger, et tous, ont le souhait de s’intégrer dans la vie professionnelle avec succès. Il est de notre devoir de les accompagner vers cette voie, les étudiants mobiles verront les compétences acquises lors de leur expérience à l’étranger, valorisées par les établissements du cycle 2 et 3 et par les entreprises. Un besoin d’adaptabilité, d’ouverture d’esprit, de compétences techniques et linguistiques font parties des attentes des organismes vers lesquels les étudiants se tourneront après leur formation cycle

5. Améliorer la gouvernance et le financement : les aides pratiques et financières reçues de la part du programme seront expliquées et diffusées afin d’encourager et de faciliter la mise en place des mobilités entrantes et sortantes. Les critères de choix des étudiants pouvant bénéficier de la bourse Erasmus seront clairement expliqués, un regard particulier sera porté aux étudiants en situation de handicap ou en situation sociale difficile.

 

De manière globale, adhérer au programme Erasmus+ est une source d’amélioration de nos pratiques administratives, techniques, pédagogiques, linguistiques.
La réflexion engagée concerne tous les acteurs présents au sein de notre établissement qui œuvrent à la réussite scolaire et professionnelle des étudiants. En demandant d’adhérer au Programme Erasmus +, toutes nos méthodes sont analysées, modifiées, et enrichies. Ainsi, le Groupe Saint François d’Assise aura l’opportunité de s’inscrire encore davantage dans une dynamique vertueuse, permettant à nos étudiants et aux équipes de capitaliser des compétences nécessaires à la réussite personnelle et professionnelle de chacun.

 

João Paulo PINTO
Directeur du Lycée Ste Marguerite
Coordinateur du Groupe Scolaire